Qu’est-ce que orthèse podiatrique et à quoi sert-elle ?

Vous pouvez être sujet à des douleurs dont la source ne provient pas de l’endroit où la sensation de mal à lieu. Ainsi, une douleur au dos, dans les jambes, au niveau des articulations peut-être due à un problème géolocalisé au niveau de vos pieds. Dès lors quoi que vous fassiez, au cours d’une activité physique par exemple, vos douleurs se réveillent. Afin de remédier à ce problème, l’orthèse podiatrique est une méthode dont se servent les podologues afin de traiter l’origine de la douleur. Prenez dans un premier temps rendez-vous avec votre médecin à titré puis aux vues de son diagnostic, vous serez peut-être amené à soigner vos douleurs aux pieds chez un podiatre. Le problème à résoudre dans le cas d’un problème aux pieds varie suivant les cas.

– Asymétrie

Il peut s’agir d’un problème d’asymétrie de vos pieds. En effet, puisque les pieds sont les seuls supports du corps et qu’il défini l’équilibre, l’asymétrie de vos pieds peut entrainer des douleurs au niveau du dos mais également des hanches….Bien-entendu dans cet exemple, il est plus que conseillé de prendre rendez-vous tout d’abord chez votre médecin traitant puis chez un podologue qui vous prescrira le port d’une orthèse.

– Talagie

La talagie est une inflammation du fascia plantaire, il s’agit de ce ligament qui part du talon pour arriver aux orteils. L’orthèse podiatrique permet un rééquilibrage des charges pesant sur vos pieds et soulage donc la douleur.

– Pied plat

Le pied valgus se caractérise pas un effondrement de la voûte plantaire. Dès lors, une lourdeur s’installe quand vous marchez. Le port d’une orthèse offre dans ce cas un réajustement des articulations et par là même une disparition de la douleur.

– Pieds creux

Contrairement au pied plat, le problème du pied creux se situe dans l’accentuation de la voûte plantaire déplaçant par la même les zones d’appui. L’orthèse permettra de redistribuer l’ensemble des points de pression et donc de diminuer la douleur causée.

– Épine de Lenoir

Il s’agit ici d’un cas d’excroissance osseuse. Lorsque l’épine se situe sur la partie interne du talon, on parle d’une épine de Lenoir inférieure. Elle généralement associée à une fasciite plantaire. L’épine de Lenoir postérieure se développe quant à elle sur la partie derrière le talon. Le port de l’orthèse plantaire soulagera les patients par une effet d’amortissement de l’appui au sol. Cependant les traitement peuvent variés suivant les spécificités des symptômes.