Marduk a tué Tiamat

MardukMarduk (en akkadien, AMAR.UTU en sumérien) ou Mardouk, appelé aussi Bel-Marduk, Bellus-Marduk ou Baal-Marduk, est le plus grand dieu mésopotamien. Il siégeait à Babylone dans son sanctuaire l’Esagil « le temple au pinacle surélevé », auquel était adjoint la ziggourat Etemenanki, passée à la postérité comme la Tour de Babel. Dans la cosmogonie babylonienne, au terme d’une longue guerre, le jeune dieu Marduk tranche la mère des dieux Tiamat, incarnation de la Déesse du Chaos primordial et des mers : de son torse et sa tête, il crée les cieux, de ses jambes et membres inférieurs il créa la terre.

De Tiamat naît l’eau venue en nuages et ses larmes deviennent la source du Tigre et l’Euphrate. Kingu, fils de Tiamat ainsi que son mari, périt lui aussi, et de son sang, Marduk crée les premiers hommes.

TiamatTiamat est une divinité mésopotamienne. Dans la mythologie babylonienne, Tiamat personnifie les eaux salées des océans où règne le chaos. Son nom pourrait provenir du sumérien: ti (vie) et ama (mère), ou plus probablement du terme akkadien désignant la « mer » (tâmtu, forme ancienne ti’amtum).Elle est aussi et avant tout la mère de tout ce qui existe, incluant aussi les dieux eux-mêmes. Son époux est Apsû, la personnification des abîmes d’eau douce qui gisent sous la terre. De leur union, de l’eau salée de la mer et de l’eau douce des abîmes, naissent les deux premiers dieux : Lachmu et Lachamu, parents d’Ansar et de Kisar, grands-parents d’Anu et de Ki.


TIAMAT- Wildhoney (album complet)